SUISAG
SUISAG
       
     
    SuissePorcs  
       
  
Centre de testage pour les épreuves d'engraissement et d'abattage du porc - MLP

1. Généralités

Le Centre de testage pour les épreuves d'engraissement et d'abattage du porc de Sempach a été inauguré en 1967. Jusqu'à la fin 2000, il était dirigé par la Fédération suisse pour les épreuves d'engraissement et d'abattage du porc. Depuis le 1e janvier 2001, il est intégré à SUISAG.

Depuis son agrandissement en 1976 et sa transformation en 1983 et 2005, il dispose de 1600 places de testage. En 1997, le MLP a modifié son système de testage pour l'évaluation de la valeur d'élevage : détention en groupes de dix et affouragement informatisé sur appel.

En 2005, deux sections des étables de testage construites en 1967 ont été transformées en vue de les utiliser pour l'épreuve par la performance propre. Les animaux destinés à ladite épreuve sont rassemblés par groupe de dix et affouragés sur appel. Les verrats en attente se trouvent dans des boxes individuels.

Ce centre de testage met à la disposition de l'éleveur un auxiliaire indispensable pour l'éva-luation de la valeur d'élevage de ses animaux. La méthode d'évaluation BLUP - introduite le 1e janvier 1997 - permet une évaluation parfaite de la valeur d'élevage en ce qui concerne les caractéristiques de performance. En détenant tous les animaux le plus uniformément possible dans les domaines de la déten-tion et de l'affouragement, on peut éliminer une part notable des influences du milieu ambiant. Plus les conditions de testage sont uniformes, plus l'évaluation de la valeur d'élevage est précise.

Le grand avantage de l'épreuve au Centre réside dans le relevé des caractéristiques qui ne peuvent être saisies que difficilement - ou même pas du tout - sur le terrain (l’indice de consommation, la qualité de la viande et de la graisse). Les porcs testés à Sempach sont abattus à l’extérieur, chez Frischfleisch SA à Sursee. Les analyses de la qualité de la viande et de la graisse sont réalisées au laboratoire propre à l'entreprise.

Début de la Page
 

2. Les tâches du Centre de testage

Epreuve par la performance pour l'évaluation de la valeur d'élevage (EPC)
Exécution d'épreuves pour la mise en évidence du potentiel de performance d'animaux d'élevage de pure race. Evaluation de la valeur génétique des performances d'engraissement et d'abattage ainsi que de la constitution, de la qualité de la viande et de la graisse sur la base du modèle animal BLUP.

Un groupe de collatéraux se compose de 2 à 5 frères et sœurs de la même portée. Leur répartition sexuelle est la suivante:
Pour 2 animaux: 1 castrat + 1 femelle
Pour 3 animaux: 1 castrat + 2 femelles ou 2 castrats + 1 femelle
Pour 4 animaux: 2 castrats + 2 femelles
Pour 5 animaux: 2 castrats + 3 femelles ou 3 castrats + 2 femelles

Epreuve par la performance propre (EPP)
Elevage centralisé et épreuve pour les verrats candidats à l'IA de lignée maternelle dès 2006.
Les verrats candidats à l'IA effectuent une épreuve individuelle de performance avec mesure individuelle de la consommation d'aliment fourrager et de l'indice de consommation. La char-nure est évaluée sur l'animal vivant grâce aux ultrasons. Les verrats non sélectionnés à la fin de l'EPP sont abattus et les caractéristiques d'abattage habituelles sont saisies. En outre, les performances des collatéraux testés en parallèle, servent à l'évaluation de la valeur d'élevage pour la production du verrat.

Groupes de testage libres (FPG)
Exécution d'épreuves pour la mise en évidence du potentiel de performance d'animaux de testage, qui ne satisfont pas aux conditions d'évaluation de la valeur d'élevage (par ex. croi-sements, génétique étrangère) ou dont on ne souhaite pas communiquer les résultats.

Epreuve par le produit terminal (EPT)
L'épreuve par la provenance sert à mettre en évidence le potentiel de performance de pro-duits terminaux de programmes d'élevage indigènes et de verrats IA par le biais de leurs produits terminaux. Le règlement des épreuves est en cours de remaniement. L’épreuve par le produit terminal des verrats de l’IA prend également en compte les données d’abattoir, à côté des résultats de l’épreuve au Centre. Elle sert non seulement de contrôle complémen-taire des verrats, mais également de contrôle du programme d’élevage en ce qui concerne la performance de production.

Elaboration des bases de sélection
Elaboration des bases de sélection pour l'élevage porcin suisse avec prise en compte des épreuves sur le terrain. Suisseporcs fixe l'orientation de la sélection pour les caractéristiques de performance en accord avec SUISAG.

Vulgarisation
Conseils aux producteurs et organisations d'exploitants.

Mandats dans le domaine de la recherche et du développement ainsi que contrôles
a) Mandats de recherche dans le domaine de la production porcine et du relevé ainsi que dans celui de l'amélioration de la qualité.
b) Sur mandat, contrôles des relevés dans les abattoirs.

Début de la Page
   Print