SUISAG
SUISAG
  
SUISAG Newsletter - d'été 2017

Chères lectrices, chers lecteurs,

La nouvelle édition de la newsletter SUISAG vous fournit des informations sur les sujets actuels de SUISAG.

En ce qui concerne le domaine de la santé, nous nous sommes intensivement occupés de la poursuite du nouveau programme de santé SuisSano pour l’optimisation et la réduction de l’emploi d’antibiotiques dans la production porcine suisse. Le journal électronique des traitements est un outil gratuit mis à la disposition des exploitations SuisSano pour la saisie et l’évaluation de l’usage d’antibiotiques.

En outre, depuis le début de cette année, SUISAG met à la disposition des exploitations porcines un journal repro pour la saisie simple et à faibles coûts des données de performance. Nous proposons le herd-book aux éleveurs qui souhaitent obtenir un suivi zootechnique professionnel par les généticiens SUISAG.

Vous pouvez vous approvisionner en produits éprouvés pour la détention porcine directement du SuisShop de SUISAG. Notre équipe de vente se fera un plaisir de s’occuper de votre commande. La livraison à l’exploitation est gratuite à partir d’une valeur de commande de CHF 500.- (également sans livraison de sperme).

Par ces diverses prestations, nous souhaitons soutenir nos clients lors de la poursuite du développement au niveau de la santé et des performances dans les détentions porcines, dans le but d’améliorer ainsi la rentabilité des exploitations.

 
 

Le journal électronique des traitements permet une saisie plus exacte des données utiles pour l’exploitation et le conseil

Depuis le mois d’avril de cette année, le journal électronique des traitements (JET) est mis gratuitement à la disposition des producteurs SuisSano. A l’aide du JET, tous les traitements médicaux peuvent être saisis et évalués à l’exploitation. Ainsi, l’usage des médicaments peut être présenté de manière claire par le producteur lui-même. Le producteur et le conseiller obtiennent des informations précieuses sur l’emploi des médicaments. Ceci est primordial pour l’optimisation des processus à l’exploitation et en particulier pour la réduction de l’emploi d’antibiotiques. En plus, l’exploitation individuelle peut se comparer à la moyenne des autres exploitations participantes. Envers l’extérieur, l’usage actuel en antibiotiques des exploitations participantes peut être présenté de manière globale et les diminutions de l’utilisation d’antibiotiques au cours de la période peuvent être suivies. Dans le but de soutenir les producteurs de façon optimale, une Hotline accessible pendant les heures de bureau à été organisée.

 
 

 

Le journal électronique repro fait ses preuves dans la pratique

Outre le journal électronique des traitements, les exploitations participantes au programme de santé SuisSano doivent saisir leurs performances de reproduction de manière électronique et être en mesure d’établir à tout moment une évaluation du niveau de performance de leur exploitation. Depuis le début de l’année, le journal repro est utilisé par un grand nombre de producteurs de porcelets d’engraissement pour la saisie de leurs saillies et portées. La structure auto-explicative et les exigences minimales de SuisSano permettent aux exploitations une saisie en ligne rapide et simple de leurs données de reproduction.

 
 

Protection contre les sangliers

En tant que parents proches de nos porcs domestiques, les sangliers sont réceptifs aux mêmes maladies et peuvent également les transmettre (par exemple la PE, la diarrhée du porcelet sous la mère, la gale, la maladie Aujeszky, la Brucellose, le SDRP, la peste porcine, la fièvre aphteuse). Les sangliers sont largement répandus en Suisse et la population ne cesse d’augmenter. Par mesure de précaution, toutes les exploitations SSP avec statut A-R doivent disposer d’une délimitation correcte qui évite le contact direct de nos porcs domestiques avec les sangliers (délai de transition pour la réalisation des mesures nécessaires: 31.12.2017).

 
 

 

La ventilation en été

Pendant la saison chaude, les porcs sont exposés à davantage de contraintes pouvant mener à une baisse de performance: un accroissement faible chez les porcelets et les porcs d’engraissement ainsi que des problèmes de fertilité chez la truie d’élevage. La cause est due à un climat inadéquat à la porcherie, soit des températures trop élevées.

Vu que les porcs n'ont pas de glandes sudoripares, ils ont peu de possibilités de régulariser leur température corporelle de manière active. Le rafraîchissement se fait par l’échange de température obtenu par la respiration ou par la peau, respectivement par la surface corporelle.

Les retours en chaleur augmentent considérablement dans les porcheries et la performance d’élevage est altérée par les conditions climatiques estivales. Par des mesures de climat ciblées, le SSP (Service sanitaire porcin) peut détecter et analyser des faiblesses et défauts au niveau de la ventilation ainsi que de la gestion de la température dans votre étable. Des solutions sont discutées conjointement avec vous ou l’installateur de ventilation. En cas d’intérêt, nous vous prions de bien vouloir contacter votre bureau SSP.

 
 

Homéopathie à la porcherie – module d’approfondissement « Tractus gastro-intestinal » pour les éleveurs

Pour beaucoup d’éleveurs, la diarrhée chez les porcelets sous la mère et/ou les porcelets sevrés est un problème récurrent. De plus en plus d’exploitants aimeraient renoncer aux antibiotiques dans la mesure du possible et soigner les animaux en utilisant l’homéopathie.

Après avoir suivi le cours de base, des concepts de prophylaxie et de traitement concernant la mise bas ont été discutés et mis en œuvre à l’exploitation avec succès. A l’occasion du prochain atelier, la physiologie digestive, la gestion des possibilités d’amélioration à l’étable de mise bas et des porcelets sevrés ainsi que d’autres remèdes homéopathiques seront discutés.

En raison de la forte demande, le module d’approfondissement « Tractus gastro-intestinal – diarrhée chez les porcelets sous la mère et les porcelets sevrés » - qui aura lieu le 9 novembre à Winterthur/Wülflingen, sera également proposé le 2 novembre à Sempach Les inscriptions seront prises en compte jusqu’au 16 octobre 2017.

 
 

Désinfection de surface dans les détentions d‘animaux
Quelle est l’utilité d’une désinfection et combien peut-elle coûter ?

Les mesures de nettoyage et de désinfection sont devenues incontournables dans les exploitations porcines d’aujourd’hui. La transmission de germes pathogènes est évitée de manière ciblée pour assurer un départ sain à chaque groupe d’animaux.

 
 

 

SGH - le nouveau système de classification pour les produits chimiques

A partir de 2017, tous les produits chimiques devront être étiquetés en Suisse selon le nouveau système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques (SGH) développé par les Nations unies. Dans ce contexte, la Suisse se conforme étroitement à la législation européenne et au Règlement (CE) du Parlement européen et du Conseil relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges (Règlement CLP), afin d'éviter tout obstacle au commerce avec l'Union européenne.

En raison de cette harmonisation, des fiches de données de sécurité (FDS) ont dû être actualisées. En cas de modifications, les fournisseurs de clients professionnels doivent transmettre les FDS actualisées à leurs acheteurs sans demande expresse. Cet envoi est également possible par voie électronique. Pour cette raison, nous vous envoyons un lien vers tous les FDS figurant sur le site internet SUISAG (Domaine de téléchargement pour documents). En plus, vous trouverez sur notre site internet un lien direct à l’endroit de chaque produit du SuisShop qui nécessite une FDS.

 
 

Livraisons pendant les jours de fête

Nous vous prions de bien vouloir observer nos modes de livraison lors des jours fériés indiqués ci-dessous.

Date Jour Jour férié Vente Livraison
Semen Center
Dépôt/exploitation Poste
août
01.08.2017 Ma
Fête nationale
oui oui oui
non
15.08.2017 Ma
Assomption
oui oui oui non
novembre
01.11.2017 Me
Toussaint oui oui non
non
 


 

 

Manifestations de SUISAG – profitez-en!

25.08.2017

Kastrationskurs in Hohenrain

31.08.2017

Einführung ins Elektronische Behandlungsjournal,
Septemberhöck der Sektion Ostschweiz
Restaurant Toggenburgerhof, Kirchberg SG

19.09.2017
um 19:30 Uhr

Einführung ins Elektronische Behandlungsjournal
Tribüne der Reitanlage Weishaupt
9050 Appenzell, Haslenstrasse

24./25.10.2017

Schweinebesamungskurs
in Sempach

02.11.2017

Workshop Homöopathie
Aufbaumodul Magendarmtrakt in Sempach
Anmeldung bis am 16. Oktober 2017

08.11.2017

Züchtertagung

09.11.2017

Workshop Homöopathie
Aufbaumodul Magendarmtrakt in Winterthur
Anmeldung bis am 23. Oktober 2017 (nur noch wenige freie Plätze)

 
 

Aperçu

 *  *  *

 

SUISAG Newsletter - édition d'été 2017
 
Le journal électronique des traitements permet une saisie plus exacte des données utiles pour l’exploitation et le conseil

Le JET peut désormais être utilisé par les exploitations SuisSano.


Après connexion sur le site internet SUISAG, on peut cliquer sur l’outil « Journal électronique des traitements » (JET). Après avoir saisi le nombre d’animaux, dans une première étape, le stock de médicaments actuel est enregistré en quelques clics. Ensuite, les traitements peuvent être saisis. Des favoris peuvent être crées pour pouvoir saisir les traitements de routine (vaccinations, traitements standard etc.) plus rapidement. Ceci évite de devoir saisir à chaque fois la classe d’âge, le diagnostic et des médicaments. Nous recommandons aux producteurs de saisir à l’exploitation tous les traitements (non seulement les traitements aux antibiotiques) avec le JET, pour ne pas devoir tenir plusieurs journaux des traitements à la fois.

Afin d’obtenir des évaluations exactes, il est judicieux d’effectuer des identifications le plus exactement possible. Si des boxes entiers ou seulement des compartiments d’étable sont traités, la saisie devrait être effectuée ainsi (par exemple box de mise bas 2 ou étable des truies gestantes). Au cas où uniquement des animaux individuels sont traités, il faut saisir le numéro auriculaire de séquence, conformément à la loi. De cette manière, un tri selon l’identification dans le journal des traitements est déjà possible au moment de l’évaluation, et le traitement d’animaux individuels ou par box peut être énuméré. L’achat de médicaments, le stock actuel de médicaments et le journal des traitements proprement dit peuvent être imprimés sous forme pdf ou être exportés pour un traitement subséquent. Ceci permet également aux contrôleurs d’avoir un bon aperçu.

En outre, conformément à la loi, les pertes dans l’exploitation sont saisies dans le journal des pertes. Tous les animaux, sauf les porcelets sous la mère, qui meurent à l’exploitation, sont saisis selon la classe d’âge, l’identification, le poids et la cause de la perte. Les porcelets sous la mère morts sont notés dans le planificateur de truies. L’évaluation de ces données fournit également des indices importants sur les possibilités d’optimisation à l’exploitation.

Les données relevées sont sauvegardées chez Qualitas, une entreprise indépendante en possession des associations d’élevage bovin suisses. Uniquement l’exploitation, le conseiller SSP ainsi que le vétérinaire traitant (si son accès a été activé par l’exploitant) ont accès aux données. Les données sont anonymisées pour établir l’évaluation dans le but d’éviter une traçabilité jusqu’à l’exploitation. Une App sera programmée au cours des prochains mois afin de faciliter la saisie encore davantage. Ainsi, les données peuvent être saisies directement à l’étable, sans accès au réseau. Les données seront téléchargées lors du prochain accès à la banque de données. Dès qu’une certaine quantité de données est disponible dans le JET, elles peuvent être présentées par des graphiques et être mises à la disposition du producteur. La présentation visuelle facilite la lisibilité et l’interprétation des données. Ces évaluations sont également mises gratuitement à la disposition de l’exploitation. L’ensemble du programme est élargie en permanence. Nous espérons avoir ainsi posé la base pour la poursuite du développement de la production porcine suisse.


Hotline:
Par téléphone: 041 462 65 50 ou
par email: behandlungsjournal@suisag.ch
Aperçu
 
Le journal électronique repro fait ses preuves dans la pratique

 


Le journal électronique repro permet aux exploitations de saisir eux-mêmes aisément des relevés de données de reproduction (saillies, portées) sur leur ordinateur. En se limitant sur les chiffres les plus importants et par la structure de logiciel simple et facile à comprendre, les exploitations peuvent saisir leurs données immédiatement et sans connaissances particulièrement acquises. L’évaluation de l’exploitation permet à l’exploitant d’obtenir un aperçu actuel des performances réalisées dans sa porcherie. Le journal électronique repro est une variante à faible coût pour les exploitations qui, jusqu’à présent, ne participent pas à un programme d’évaluation et n’utilisent pas de planificateur de truies.

Journal repro – aperçu de vos avantages

Les exploitations intéressées peuvent s’adresser directement à SUISAG.

Tél. 041 462 65 60 (Daniel Kaufmann ou Sarah Wallmer) reprojournal@suisag.ch



Aperçu

 
Protection contre les sangliers
Les possibilités suivantes permettent de répondre aux exigences posées aux exploitations A-R, figurant dans les directives SSP:

 

 

 

  • Une zone fermée à une hauteur d’au moins 1.50 m (sans trous offrant la possibilité de contact direct).
  • L’installation d’une clôture à distance d’au moins un mètre de l’aire de sortie lors d’une séparation non continue, respectivement d’une deuxième clôture à la même distance de la première clôture en cas de détention en plein air, évite le contact direct entre les sangliers et les porcs domestiques. Lors d’une clôture en treillis, le fil le plus bas ne devrait pas être plus de 10 cm au-dessus du sol et si possible être sous tension électrique (en raison des marcassins). Une clôture constituée en treillis à mailles d’une hauteur de 1.50 m convient le mieux à cette fin.
  • Les entrées d’air doivent également être protégées des sangliers par une clôture à une distance d’au moins un mètre.
  • Un système d‘alerte (par exemple des capteurs de mouvement avec projecteurs ou un système d’alarme) aide à éloigner des intrus.
Nous recommandons également à toutes les exploitations SSP-A de mettre en œuvre ces mesures de leur propre gré, du fait qu’il s’agit de mesures de précaution destinées à l’autoprotection de l’exploitation. La vente de porcs doit immédiatement être stoppée et le SSP informé si des sangliers ont été aperçus sur le terrain de l’exploitation ou lors de l’apparition de toux ou de symptômes de maladie flous. Des sangliers qui ont été observés doivent immédiatement être annoncés à la société de chasse ou à l’autorité de surveillance de la chasse. Il est recommandé aux producteurs de porcs de ne pas pratiquer la chasse car ils pourraient introduire des maladies dans l’étable. Un détenteur de porcs qui est également chasseur doit veiller à une séparation stricte entre les vêtements/bottes de chasse et les porcs domestiques ainsi que l’étable. Les sangliers morts peuvent aussi être des porteurs d’épizooties hautement contagieuses et représentent un danger pour les porcs suisses. Votre conseiller SSP se tient à votre entière disposition pour des questions relatives à la protection contre les sangliers ou concernant des mesures de précaution judicieuses.

Aperçu

 
Désinfection de surface dans les détentions d‘animaux

Les détentions d’animaux ont souvent des cheptels de taille importante qui nécessitent de grandes locaux et surfaces. Le plus le troupeau est grand, le plus les mesures d’hygiène sont exigeantes afin de protéger les animaux des maladies infectieuses. Les coûts sont d’autant plus élevés si on n’y parvient pas. Outre l’hygiène des visiteurs, la désinfection des surfaces préventive avec des produits des groupes des substances suivantes est une pratique courante: agent oxydant, iode, aldéhyde, composés d'ammonium quaternaires. Pour des raisons de coût, les substances comme des alcools, phénols, octénidine, chlorhexidine ou polihéxanide ne sont guères utilisées dans les détentions d’animaux. Les désinfectants sont classifiés selon leur domaine d’utilisation (désinfection de locaux, de la peau, d’ustensiles etc.) ou selon leur efficacité spécifique contre des groupes de germe (par exemple en tant que virucide lors de bons résultats contre des virus enveloppés et non enveloppés).

Germicidan FF Plus

En raison de leur odeur piquante, les désinfectants à base d'aldéhydes sont de moins en moins utilisés dans la médecine humaine. Les aldéhydes sont dotés d'un large spectre d’action. Ils agissent comme fongicide, bactéricide, virucide et – de manière limitée – également contre les spores. Il existe uniquement peu de désinfectants qui ont cet effet sporicide. Ils agissent contre les spores des bactéries et champignons. Les ammoniums organiques, qui ont liés quatre valences d’un atome d’azote sont nommés QAV, respectivement Quats. Les QAV s’enrichissent dans des membranes cellulaires d’organismes vivants et altèrent leur fonctionnement: les organismes meurent. Les composés d’ammonium ne sont pas volatils et ne sèchent pas sans laisser de résidus.


Germicidan Iodes

Pour pouvoir être employé en tant que substance active dans des produits désinfectants, l’iode élémentaire doit en premier être rendu soluble dans l’eau. Il est bactéricide, protocide, tuberculocide et – de façon limité – virucide, mais efficace contre un bon nombre de virus non enveloppés.



Germidcidan PES

Le terme « composés libérant de l’oxygène » est un terme générique pour les composés chimiques comme par exemple l'acide peracétique et le peroxyde d'hydrogène. Lors de leur réaction avec des substances se forme de l’oxygène. L’acide peracétique est souvent utilisé avec des inhibiteurs de corrosion. Le grand avantage réside dans le large spectre d’action contre les bactéries, mycobactéries, spores de bactéries, champignons ainsi que les virus enveloppés et non enveloppés, et ceci sans lacunes au niveau de l’efficacité.

En raison de la situation sanitaire actuelle et selon les maladies diagnostiquées dans le cheptel ou dans le groupe d‘animaux précédent, l’exploitant connait les groupes de germe qu’il doit combattre de manière préventive pour des mesures de sécurité. Après discussion avec son vétérinaire traitant et le SSP, il peut décider quel désinfectant avec quel spectre d’action spécifique il peut employer. Il se renseigne à l’aide des informations de produit, clarifie la concentration nécessaire à utiliser et sait quelle surface il doit désinfecter. Ces informations lui permettent de calculer la quantité de concentré nécessaire ainsi que les frais de matériel, et d’effectuer des comparaisons. Les frais de matériel varient considérablement entre les différents fournisseurs. Lors des comparaisons de prix, il vaut la peine de distinguer entre les effets souhaités et utiles. Une désinfection contre les œufs d’ascarides n’est pas utile s’il n’y a pas de parasites, mais elle est très coûteuse et constitue une charge inutile pour le matériel, le lisier et finalement l’environnement.

Coûts du matériel pour la désinfection de surface

 Produit Prix par kg
TVA incl.
Dosage pour 100 m2
= dosage pour 40 litres d‘eau
Coûts par 100 m2
TVA incl.

Germicidan PES

Solution à 1 %

CHF 6.48
 0.4 kg
 CHF 2.6

Germididan Iodes

Solution à 1 %

CHF 10.48
 0.4 kg
 CHF 4.2

Germicidan FF plus

Solution à 0.5 %
pour la désinfection préventive

CHF 12.3
 0.2 kg
 CHF 2.46

Solution à 2 %
pour une désinfection spécifique

CHF 12.3
 0.8 kg
 CHF 9.85
       
 

CONCLUSION

  • Pour protéger des groupes d‘animaux, on peut désinfecter leurs boxes
  • Les désinfectants sur le marché ont été testés et ont fait leurs preuves
  • Les désinfectants sont groupés selon des catégories différentes
  • Les coûts de matériel pour une désinfection varient énormément
  • Observer le marché vaut toujours la peine
  • Choisir des produits utiles pour votre exploitation
  • Pas de « consommation de luxe » en raison des coûts inutiles et de la pollution de l’environnement.
  • Utiliser des biocides de façon sûre. Avant l’emploi : toujours lire les informations relatives au produit.

Si vous avez des questions concernant l’utilisation des produits, n’hésitez pas à contacter votre bureau SSP le plus proche.

Commandez nos articles SuisShop directement auprès de notre service de vente de sperme!

Aperçu

   Print