SUISAG
SUISAG
  
SUISAG Newsletter - d'automne 2017

Mesdames, Messieurs,

Par la Newsletter automne de SUISAG nous souhaitons vous informer sur les diverses actualités du centre de compétences suisse pour la génétique et la santé dans la branche porcine.

Dans le sens d’un développement actif de la génétique suisse, des essais alimentaires sur le thème de l’efficacité protéique sont en cours cette année ainsi que l’année prochaine. L’utilisation d’aliments riches en protéines, comme par exemple le soja, donne lieu à des discussions controversées. Jusqu’à présent, des solutions dans les domaines approvisionnement et culture ont été débattues. Désormais, nous recherchons des solutions innovantes pour la génétique avec l’objectif „rendement identique avec moins d’effort“. Ceci est non seulement meilleur d‘un point écologique mais aussi plus optimal au niveau de la rentabilité des exploitations.

Dans le but d’optimiser davantage le service envers nos clients, que ce soit à la vente de sperme, au herd-book, à l’évaluation de la valeur d’élevage ou dans le cadre des rapports du SSP, nous sommes en train de remplacer notre logiciel interne jusqu’en automne 2018. Ainsi, l’élément central de l’informatique de SUISAG sera renouvelé.

La période automnale est synonyme de période des rongeurs. Les rongeurs nuisibles sont un problème récurrent dans les exploitations porcines. Ils sont les vecteurs de nombreuses maladies dangereuses. Protégez votre exploitation de façon optimale en utilisant les produits du SuisShop à prix avantageux, qui peuvent être livrés directement à votre exploitation plusieurs fois par semaine.

Toute l’équipe SUISAG se réjouit de pouvoir vous rencontrer du xxx au xxx à l’occasion de l’exposition SuisseTier. Vous aurez notamment la possibilité de tester sur place les divers outils en ligne, comme le journal repro et le journal électronique des traitements. Profitez de l’occasion pour obtenir les instructions souhaitées !

 
 

SuisData entame la troisième et dernière étape

Le plus grand projet dans l’histoire de SUISAG en ce qui concerne le financement et les ressources personnelles entame la troisième et dernière étape de sa réalisation. SuisData, le programme qui succède à SuisInfo, est le nouvel outil en ligne de SUISAG pour la gestion interne des données. SuisData permet aux exploitations du herd-book d’effectuer diverses consultations et évaluations.

 
 

Essais alimentaires au centre MLP

Le centre MLP dispose d’une bonne infrastructure et des processus de routine pour la saisie d’un nombre important de données concernant les animaux (consommation individuelle incl.), leurs carcasses, ainsi que la qualité de la viande et de la graisse.

 
 

 

Nous y sommes! Exposition SuisseTier 2017

Pour la 10ième fois, l’exposition SuisseTier ouvrira ses portes à Lucerne le 24 novembre 2017. Rejoignez-nous et informez-vous sur place ! Nous nous ferons un plaisir de vous accueillir dans la halle No 4 !

 
 

  

Réaliser ses nécropsies de manière professionnelle, une formation continue interne au SSP

Le conseil auprès des exploitations du service sanitaire porcin suisse a ses dernières années fortement changé. Conseiller une exploitation signifie aujourd’hui réaliser un suivi professionnel de haute qualité et en temps opportun. Nous sommes de plus en plus souvent contactés par des producteurs en situations d’urgence. Dans bon nombre de cas, une nécropsie sur l’exploitation combinée avec les éventuelles analyses de laboratoire supplémentaires peut permettre de clarifier le cas.

Par exemple, au centre de testage pour les épreuves d’engraissement et d’abattage, chaque porc gras décédé subit systématiquement une nécropsie. L’objectif étant que les problèmes potentiels de troupeaux soient détectés par ce biais à un stade précoce. Afin de continuer à améliorer également à l’avenir ce service pour nos clients, SUISAG a réalisé en collaboration avec l’Université de Zürich, sous la direction de Dr. Titus Sydler, un cours sur la thématique de la nécropsie à l’attention des vétérinaires SSP.

Titus Sydler a présenté avec enthousiasme les principes de base des pathologies. Les vétérinaires ont pu rafraîchir leurs connaissances sur la question en apprenant comment réaliser correctement une incision pour une nécropsie ainsi qu’en effectuant différents diagnostics sur diverses cadavres de porcs. C’est pourquoi nous conseillons aux producteurs subissant une augmentation des sorties en élevage ou en engraissement de discuter du problème à l’occasion de la visite SSP ou d’un conseil téléphonique. Une nécropsie réalisée par un vétérinaire SSP peut éventuellement fournir des renseignements sur le problème rencontré.

 
 

 

Entrée dans l’exploitation de visiteurs étrangers

Le Service sanitaire porcin suisse (SUISAG SSP) permet l’accès aux visiteurs étrangers dans une porcherie uniquement si la personne concernée se trouve depuis au moins 48 heures en Suisse et qu’elle n’a pas eu de contact avec des porcs au cours des 24 dernières heures. Chaque visiteur doit confirmer cela ci-dessous individuellement et par écrit. Utilisez ce modèle pour votre exploitation.

 
 

 

Espèces de rongeurs nuisibles, risques et stratégie de lutte

Les rongeurs nuisibles sont fréquemment observés dans des étables agricoles et locaux d’entreposage. A ces endroits, ils peuvent provoquer des dégâts au niveau des aliments et des bâtiments. Ils peuvent également introduire des maladies. C’est avant tout pour cette raison qu’ils doivent être combattus dans les exploitations de détention porcine.

 
 


 

 

 

 

 

 

Réorganisation du service sanitaire porcin de SUISAG

L’accroissement des exigences du côté des exploitations de détention porcine concernant le conseil mais aussi l’accessibilité des vétérinaires SSP a incité le Conseil d’administration de SUISAG à réorganiser géographiquement au 1er novembre 2017 le domaine d’activité SSP de SUISAG sur deux sites principaux:

SUISAG, SSP Zürich-est: SUISAG, SSP Sempach-ouest:
Winterthurerstrasse 260, 8057 Zürich
tél. 044 635 82 21, fax 044 635 89 27,
E-Mail: sgd.zuerich@suisag.ch
responsable du site: Dr. Yvonne Masserey
Allmend 8, 6204 Sempach
tél. 041 462 65 70, fax 041 462 65 89,
E-Mail: sgd.sempach@suisag.ch
responsable du site: Dr. Alois Estermann

Site externe SSP Sempach-ouest:



SUISAG, SSP Suisse romande
Ch. du levant 12, 1350 Orbe
tél. 024 441 61 26, fax 024 441 61 27,
E-Mail: sgd.orbe@suisag.ch
 
 

Livraisons pendant les jours de fête

Nous vous prions de bien vouloir observer nos horaires de livraison lors des jours fériés indiqués ci-dessous.

Date Jour Jour férié Vente Livraison
Semen Center
Dépôt/exploitation Poste
Dezember
08.12.2017 Fr
Immaculée conception oui oui oui
non
25.12.2017 Mo
Noël non non non
non
26.12.2017 Di
Saint-Etienne oui oui oui
non
Januar 2018
01.01.2018 Mo
Nouvel an non non non
non
02.01.2018 Di
Saint Berchtold oui oui oui
non
 


Manifestations de SUISAG – profitez-en!

Laufende Kurse

Die Termine der Homöopathie-Workshops für Schweinezüchter- und Mäster finden Sie in der aktuellen Kursausschreibung

08.11.2017

Züchtertagung

24.11.2017 - 26.11.2017

SuisseTier Luzern

 
 

Rubrique client – "Court et précis de l’exploitation du herd-book"

Dans la rubrique client "Court et précis de l’exploitation du herd-book" vous trouverez des offres ou demandes spécifiques d’exploitations du herd-book de SUISAG. Regardez vous-même ! Peut-être vous y trouverez ce que vous recherchez pour vos besoins ou pour votre exploitation !

Aperçu

 *  *  *

 

SUISAG Newsletter - Edition Automne 2017
 
1. SuisData entame la troisième et dernière étape

Que signifie SuisData (SuisInfo)?

Le programme central existant SuisInfo représente le programme central de SUISAG. Il contient des utilisations distinctes pour la saisie des données. Divers masques, reliés les uns aux autres, sont disponibles pour la saisie. Des notifications des portées et montes, planifications d’accouplements, valeurs d’élevage, données découlant de diverses épreuves de performances, ainsi que l’ensemble de la gestion des échantillons, sont traités à l’aide de différents masques d’élevage. L’équipe de vente utilise un masque de vente pour les ventes du sperme et les produits du SuisShop, de même que pour la gestion des stocks. Tous les blisters actuellement disponibles avec les indications (race, durée de conservation etc.) ainsi que tous les produits du SuisShop figurent dans le stock. Les bulletins de livraison ou factures sont établis, toutes les adresses avec les informations correspondantes sont saisies. En plus, toute la gestion du SSP est affichée, comme par exemple les mises en place, les rapports d’analyse, la correspondance etc.


Développement du projet SuisData

La technologie du programme SuisInfo, âgée de 18 ans, était basée sur un environnement d'exécution Java et ne correspondait plus aux standards techniques. En outre, l’assistance technique ne pouvait plus pu être assurée, ce qui n’était plus admissible pour un programme existentiel de SUISAG. Pour ces raisons, SUISAG a commencé à évaluer une solution de succession et a établi un concept de migration dans le cadre d’une planification informatique stratégique. Plusieurs variantes de solution ont été présentées. La décision s’est portée sur une variante de migration. Cela signifie que la banque de données Oracle, dans laquelle toutes les données sont mémorisées, reste en principe valable, „uniquement“ l’interface utilisateur est développée. L’ensemble du projet a été morcelé en 8 parties, appelées releases. Pour l’élaboration de ces releases, divers collaborateurs de projet travaillent dans des ateliers pour la réalisation spécifique du thème actuel en question. En principe, les phases d’essai et les développements se chevauchent avec le prochain release. Chaque développement d’un release se déroule selon la même façon de procéder. D’abord, le groupe de projet établit des documents maquettes (mockups).

Ces documents servent de modèles pour les nouveaux masques d’utilisateur qui seront programmés dans un second temps. Après la programmation, ils sont à disposition dans le système test de SuisData, les fonctions sont contrôlées et la convivialité d’utilisation testée. Des erreurs de programmation sont décelées, saisies dans le „système de ticketing“ et ensuite corrigées. Le release n’est prêt pour le transfert qu’après avoir effectué toutes les corrections. Ensuite, les derniers tests approfondis ont lieu avant que le module soit autorisé par SUISAG. Pour finir, le module est importé dans le système de productivité et désactivé dans l’ancien système SuisInfo. En cas de besoin, des releases de correction (Hotfixes) existent afin de pouvoir remédier immédiatement à d’éventuelles erreurs. Le développement de chaque release signifie pour SUISAG un investissement considérable en ressources humaines.

Les travaux ont débuté avec le release 1. Ce release avait pour but de mettre à disposition l’infrastructure nécessaire, soit des nouveaux serveurs, le système de ticketing (outil pour la saisie de corrections), le système de planification et de classement de données. Ensuite, le 2e module gestion des adresses, ainsi que les fonctions de systèmes, ont été migrées vers ce nouvel environnement. Les releases 3 + 4 ont été le plus gros morceau, car les masques animaux, montes, portées, accouplements, épreuves sur le terrain et épreuves de performance d’engraissement ont du être réalisés. En effet, les innombrables calculs automatiques et plausibilisations ont été très complexes. Par la suite, le module vente a été développé et activé dans SuisData. En même temps, dans des ateliers, un groupe spécialisé a développé le release 6 SSP. La mise en production dans SuisData est prévue pour fin mars 2018. Outre les équipes spécialisées, qui font avancer la partie fonctionnelle dans les ateliers, travaux de programmation et de tests, il existe aussi des instruments de contrôle et de gestion sous forme d’une direction de projet et d’un comité de projet. Ces instances traitent – à tour de rôle de 4 à 5 semaines - des sujets actuels concernant le déroulement du projet et prennent des mesures éventuellement nécessaires. La fin du projet est prévue pour fin juillet 2018 et SUISAG est convaincu de pouvoir assurer la meilleure gestion des données grâce à cette nouvelle technologie.

Aperçu
 
2. Essais alimentaires au centre MLP



Le centre MLP dispose d’une bonne infrastructure et des processus de routine pour la saisie d’un nombre important de données concernant les animaux (consommation individuelle incl.), leurs carcasses, ainsi que la qualité de la viande et de la graisse. Actuellement, en collaboration avec la HAFL et Agroscope, un essai avec de l’aliment réduit en protéines est en cours, soutenu financièrement par l’OFAG. L’importation de sources de protéine pour l’alimentation des porcs est vue de façon critique. Un scénario envisageable serait de disposer de moins de protéines pour l’alimentation des porcs à l’avenir. On peut donc se demander si notre stratégie d’aujourd’hui doit être adaptée. La question dépend de savoir si nous sélectionnons d’autres animaux lorsque l’aliment de testage contient moins de protéines. Pour le moment, cet essai sera effectué pendant deux rotations et se terminera en été 2018.


D’autres organisations utilisent également notre infrastructure de testage pour des questions spécifiques. Souvent, des animaux testés de manière régulière peuvent être utilisés comme moyen de contrôle, permettant d’utiliser des synergies.

Aperçu
 
3. Nous y sommes! Exposition SuisseTier 2017

Depuis 20 ans, SUISAG, avec son siège social à Sempach, est votre interlocuteur pour tout ce qui concerne la production porcine. Par les trois secteurs d’activité santé, insémination artificielle et génétique porcine, nous vous offrons un large savoir-faire ainsi que diverses prestations de services. Vous trouverez des produits pour la production porcine dans notre SuisShop. A l’occasion de la foire SuisseTier nous avons rassemblé quelques thèmes principaux spécialement pour vous.

  • Un verrat terminal PREMO® se trouvera sur le stand
  • Des outils pour la saisie électronique de données et l’optimisation de la gestion à l’exploitation (journal électronique des traitements pour l’enregistrement de traitements et le journal repro pour la saisie simple et à prix avantageux de données de performance et d’évaluations d’exploitation)
  • SuisShop – assortiment à des prix intéressants ! Profitez du rabais de foire !
  • Découpe de carcasses de porc et mesures de la qualité de la viande „live“ au forum du porc. SUISAG fourni un aperçu de leur travail quotidien.

Programme santé des porcs Plus, du progrès grâce au journal électronique des traitements JET

Le JET permet la saisie et l’évaluation complète et uniforme de l’emploi de médicaments dans les exploitations d’élevages et d’engraissements porcines. Le calcul des dosages, des délais d’attente et des délais de libération peuvent considérablement réduire les erreurs lors de l’usage de médicaments. L’utilisation du JET entraîne une professionnalisation des traitements dans les exploitations et représente une nouveauté dans le cadre de la collaboration. Le JET, financé par les deux services sanitaires SUISAG-SSP et Qualiporc ainsi que par l’Office fédéral de l’agriculture, a été créé dans le cadre du programme santé des porcs Plus. Il s’agit d’une collaboration entre la production, le commerce, les abattoirs et le commerce de détail. Sur notre stand, vous obtiendrez un aperçu de la saisie des données, les différentes fonctions et possibilités d’évaluation actuelles. Nous répondrons volontiers à vos questions sur place et les collaborateurs se réjouissent de vous montrer le JET. Le développement d’une application est en cours pour l’utilisation optimale du JET. A l’aide d’une application fonctionnant également hors connexion, les utilisateurs doivent pouvoir saisir les données de traitement de façon rapide, simple et directement à l’endroit où se trouve l’animal à traiter. Cette application devrait être prête à être téléchargée encore avant la fin de cette année. Une version démo vous donnera une première impression.

Les évaluations d’exploitation par le journal repro électronique

Le journal repro électronique permet aux exploitations d’effectuer des relevés des données de reproduction (saillie, portées) de la manière la plus simple et d’évaluer par la suite les performances. Le journal repro fonctionne sur un serveur central et les exploitations disposent d’un accès personnel vers leur domaine de données protégé. Les exploitations qui ne participent pas à un programme d’évaluation ou qui n’utilisent pas de planificateur de truies, peuvent saisir de façon simple et en ligne les données de reproduction.

www.suisag.ch – une nouvelle présentation

Le site internet de SUISAG www.suisag.ch vous propose une vue d’ensemble détaillée de toutes les activités de SUISAG. Nos différents secteurs d’activité collaborent étroitement et sont en contact permanent avec nos clients, les producteurs de porcs, ainsi qu’avec divers partenaires de l’économie. Lors de votre passage à SuisseTier, profitez de consulter notre nouveau site internet. De la commande de sperme aux diverses offres de cours - vous trouverez les données actuelles les plus diverses de façon détaillée sur l’écran.

SuisShop – produits éprouvés et nouveautés

Connaissez-vous l’assortiment actuel du SuisShop? Informez-vous sur notre offre sur le stand SUISAG. Vous y trouverez les produits éprouvés des catégories suivantes:




Tout pour la mise bas

Pendant la mise bas
Soins et prévention


Hygiène des animaux et de l'étable

Mousse de trempage
Produits de désinfection/Produit pour laver les animaux
Conduites d’alimentation


Marquage des animaux

Marquage
Marques auriculaires


Lutte contre les nuisibles

Lutte contre les mouches
Lutte contre les souris et les rats


Equipement vétérinaire

Seringues et aiguilles
Bistouri


Biosécurité

Soins corporels
Gestion de l'hygiène
Vêtements jetables


Jouer et faire avancer

Matériel d'occupation
Aides à faire avancer les animaux


Equipement de protection

Protection respiratoire/Protection auditive et oculaire
Gants
Bottes de protection


Venez nous rendre visite et profitez du rabais de foire valable pour toutes les commandes de produits du SuisShop effectuées à la SuisseTier.

Etes-vous intéressé?

Visitez-nous sur notre stand dans la halle 04 et laissez-vous convaincre sur place de l’offre de SUISAG. Nos experts se réjouissent de vous accueillir à l’occasion de cette exposition. Nous nous ferons un plaisir de vous présenter nos nouveautés et de discuter des sujets sur tout ce qui concerne le porc.

Forum du porc à la SuisseTier 2017

Au forum du porc, à côté du stand commun de Suisseporcs et SUISAG, se dérouleront diverses présentations spécialisées (en allemand). Ne manquez pas de participer à un exposé lors de votre visite.


 

Aperçu
 
4. Espèces de rongeurs nuisibles, risques et stratégie de lutte

Espèces de rongeurs nuisibles

Les souris domestiques (mus musculus), les rats bruns (rattus norvegicus) et les rats noirs (rattus rattus) sont les rongeurs que l’on rencontre le plus souvent dans des bâtiments agricoles. La plupart du temps, avant d’apercevoir les rongeurs, les premiers indices observés sont les excréments séchés des animaux. Lors de conditions climatiques idéales et une bonne offre en aliments que l’on trouve dans les étables, les souris et rats se reproduisent pendant toute l’année. Afin d’obtenir un succès de lutte durable, des appâts doivent être utilisés toute au long de l’année de manière conséquente et systématique.



Risques

Les rats et souris mangent encore et toujours une partie considérable de la récolte mondiale de céréales. Selon la région, les estimations de la FAO se situent entre 15 et 25 %. Dans les étables et stocks avec de grandes populations de rongeurs on arrive rapidement à une perte d’aliment de 100 kg causée par la consommation ou l’endommagement. Les rats et souris sont aussi responsables des court-circuits dans des installations électriques. Des pannes de fonctionnement, voire des incendies peuvent en être la conséquence. Toutefois, le plus grand risque est la transmission de maladies. Le rat noir est tenu responsable, en tant que hôte de la puce de rat, de la transmission de la peste au Moyen Âge (germe Yersinia pestis). Le rat brun semble être à l’origine des épidémies de peste en Chine et en Inde, au milieu du 19ème siècle, provoquant la mort de plus de 12 millions de personnes. Au niveau mondial, plus de 120 maladies sont connues qui sont transmises par les rats et souris aux animaux de rente et à l’homme. Par conséquent, les rongeurs ont un impact important sur la nourriture et l’hygiène.

Stratégies de prévention et de lutte



1. Empêcher l’accès vers les étables

Les enveloppes extérieures et les couches isolantes doivent être impénétrables aux rongeurs. Si les animaux ont réussi à pénétrer dans l’étable ou la couche isolante, ils peuvent difficilement être éradiqués. A l’extérieur des étables il faut également veiller à éviter que les rongeurs aient des possibilités de construire des nids, sinon la pression d’immigration est élevée en permanence.

2. Ordre et propreté

De l’ordre et une bonne hygiène d’affouragement réduisent les possibilités d’abri et l’approvisionnement en nourriture des rongeurs au minimum. Mais il est irréaliste de pouvoir complètement éviter les sources alimentaires.

3. Lutte chimique

Si, malgré des mesures préventives, des selles, voire des rongeurs sont observés, il faut envisaenvisager une lutte chimique et utiliser des anticoagulants à action lente. Les rats envoient des goûteurs de rang inférieur vers de nouveaux appâts. Si ces goûteurs meurent immédiatement ou peu après l’ingestion, les rats savent que cette nourriture n’est pas appropriée pour eux (poisened-partner effect). Au cas où ils meurent 4 à 7 jours après absorption unique ou en plusieurs fois, l’appât n’est pas suspect. Les appâts ou boîtes à appât ne devraient pas sentir l’homme. Il est important de porter des gants jetables lors de la pose d’appâts. Les rats sont moins curieux que les souris et craignent les changements de leur environnement (crainte par rapport à l’appât). Il arrive que quelques jours passent avant que les premiers animaux d’un groupe ingèrent les nouveaux appâts.

Les rats et souris préfèrent manger en toute tranquillité. De ce fait, les boîtes sont appropriées car elles offrent un cadre protégé. Les boîtes peuvent en outre être placées sous un panneau de coffrage ou des couvertures. De manière générale, elles devraient toujours être posées à des endroits où des rongeurs ont déjà été observés ou suspectés. Les étables ont souvent quatre parois extérieures. Il est recommandé de placer au moins une boîte à appât par mur extérieur. Au cas où les parois dépassent 20 m de longueur, placer une boîte à intervalle de 5 à 10 m, selon l’intensité de l’infestation. Il est conseillé de les fixer pour empêcher que les chiens ou renards les déplacent. La même procédure est à appliquer à l’intérieur de l’étable: quatre parois => quatre boîtes. Il convient de les placer près de passages ou portes, mais de façon cachée. Des boîtes supplémentaires peuvent être placées dans des locaux situés en dessous (caves, conduits d’alimentation d’air), sur des faux-plafonds ainsi que dans des conduits de câbles. Dans tous les cas, les boîtes à appât doivent être conçues de manière à éviter que les enfants, animaux de rente et animaux domestiques puissent accéder à l‘appât.

L’aide mémoire „Lutte contre les rongeurs“ peut être commandé auprès du Service sanitaire porcin de SUISAG. Les informations de produits du SuisShop contiennent un formulaire QM qui permet de noter et évaluer les mesures de lutte. Les produits de lutte contre les rongeurs du SuisShop ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années et sont recommandés pour une utilisation efficace. Des boîtes à appât et appâts appropriés peuvent être commandés en même temps que la livraison de sperme.

Aperçu
 
5. Rubrique client – "Court et précis de l’exploitation du herd-book"

 
 
J‘offre verrat de saillie
 
 

 


Familie Fritz Güdel-Stuber
Schweinezucht

Leimgraben 394
3413 Kaltacker

034 415 16 77
079 758 95 47
guedel.fritz@bluewin.ch

   

 
J‘offre jeunes truies
 
 
 

Familie Häller-Huber

Neu-Sennhof
6208 Oberkirch

041 921 67 66
079 833 84 58

l.haeller@bluewin.ch
www.neu-sennhof.ch

 

Laufend gedeckte oder ungedeckte reinrassige Edelschwein oder Primera Jungsauen zu verkaufen aus AR1 Kernzuchtbetrieb.

Wir freuen uns auf Ihre Kontaktaufnahme.

 
 

Aperçu

 
   Print